Rechercher

Post du jour

Comment aller au menu ingénieur et depacter voir desimlocker son Android

cette application, vous peut sembler pour le chinois, mais si vous avez un  smartphone  Android MTK, c'est un  téléphone avec ...

Google Traduction

Google Traduction


Vous avez tant chercher alors n'existe pas à lire cet article
Un service de traduction automatique multilingue
Adresse    translate.google.fr
Description    Service de traduction
Commercial    Oui
Publicité    Non
Langue    Multilingue
Google Traduction : 103 langues
Google Translator Toolkit[1] :
- 31 langues sources

- 348 langues cibles
- 36 langues d'interface utilisateur

Inscription    Facultatif
Propriétaire    Google
Créé par    Google
Lancement    2005
État actuel    En activité
modifier Consultez la documentation du modèle
Google Traduction (en anglais : Google Translate) est un service fourni par Google qui permet de traduire un texte ou une page Web dans une autre langue.

Contrairement à d'autres services de traduction comme Babel Fish, AOL et Yahoo qui utilisent SYSTRAN, Google utilise son propre logiciel de traduction.

Fonctions


Le service comprend également une traduction de pages Web, où une longue page Web, même contenant plusieurs milliers de mots, peut être traduite. La navigation entre pages Web en traduction est assurée, avec des limites.

Google Translate, comme les autres outils de traduction automatique, a ses limites. S'il peut aider le lecteur à comprendre le contenu général d'un texte en langue étrangère, il ne permet pas de fournir des traductions précises. Par exemple, il traduit souvent des mots hors contexte et ne permet pas d'appliquer une grammaire fiable

Ce service permet aussi d'entendre la prononciation des mots, groupes de mots et phrases. La voix française est en bêta tandis que la voix anglaise, dont la disponibilité a été plus rapide, est plus performante[2].

Depuis janvier 2015, ce service de traduction permet aussi de traduire des mots en temps réel grâce à l'appareil photo intégré du smartphone[3].


Une fonction de reconnaissance de l'écriture manuscrite et de claviers virtuels utilisant des alphabets étrangers est disponible.[4]

Approche   


Google Translate est basé sur une méthode appelée traduction automatique statistique, et plus spécifiquement, sur les recherches de Franz-Josef Och qui a remporté le concours DARPA pour la vitesse de traduction automatique en 2003. Och est maintenant chargé du département de traduction automatique de Google.

Selon Och[5], une base solide pour l'élaboration d'une statistique utilisable consisterait à avoir un corpus de textes (ou texte parallèle) bilingue de plus d'un million de mots et deux corpus unilingues de plus d'un milliard de mots chacun. Les modèles statistiques à partir de ces données servent ensuite à traduire les différentes langues.

Pour acquérir cette énorme quantité de données linguistiques, Google utilise les documents correspondants de l'Organisation des Nations unies. Le même document est normalement disponible dans les six langues officielles de l'ONU, ce qui permet maintenant à Google hectalingual d'avoir un corpus de 20 milliards de mots.

La disponibilité de l'arabe et du chinois comme langues officielles de l'ONU est probablement une des raisons pour lesquelles Google Translate a d'abord concentré ses efforts sur le développement de la traduction entre l'anglais et les autres langues, et non pas, par exemple, sur le japonais ou l'allemand, qui ne sont pas des langues officielles de l'ONU.

Les représentants de Google ont été très actifs à des conférences nationales au Japon et ont persuadé des chercheurs de leur fournir des corpus bilingues. Google a été un commanditaire officiel de la Computational Linguistics annuel à la conférence Gengoshorigakkai au Japon en 2007. Google a également envoyé un délégué à la réunion des membres de la Société de linguistique informatique du Japon en mars 2005.

Interface


Le 1er septembre 2010, l'interface de Google Traduction a été revue[6].

Langues supportées


Par ordre chronologique

Début

Anglais vers arabe

Anglais vers français

Anglais vers allemand

Anglais vers espagnol

Français vers anglais

Allemand vers anglais

Espagnol vers anglais

Arabe vers anglais

2e étape

Anglais vers portugais

Portugais vers anglais

3e étape

Anglais vers italien

Italien vers anglais

4e étape

Anglais vers chinois (caractères simplifiés) BETA

Anglais vers japonais BETA

Anglais vers coréen BETA

Chinois (simplifié) vers anglais BETA

Japonais vers anglais BETA

Coréen vers anglais BETA

5e étape

Anglais vers russe BETA

Russe vers anglais BETA

6e étape

Anglais vers arabe BETA

Arabe vers anglais BETA

7e étape (lancé février 2007)

Anglais vers chinois (caractères traditionnels) BETA

Chinois (traditionnel) vers anglais BETA

Chinois (simplifié vers traditionnel) BETA

Chinois (traditionnel vers simplifié) BETA

8e étape (lancé octobre 2007)

L'ensemble des 25 paires de langues d'utilisation de Google en matière de système de traduction automatique

9e étape

Anglais vers hindi BETA

Hindi vers anglais BETA

10e étape (à partir de ce stade, la traduction peut être faite entre les deux langues)

Bulgare

Croate

Tchèque

Danois

Néerlandais

Finnois

Grec

Norvégien

Polonais

Roumain

Suédois

11e étape (lancé le 25 septembre 2008)

Catalan

Tagalog

Hébreu

Indonésien

Letton

Lituanien

Serbe

Slovaque

Slovène

Ukrainien

Vietnamien

12e étape (lancé le 30 janvier 2009)

Albanais

Estonien

Galicien

Hongrois

Maltais

Thaï

Turc

13e étape (2010)

Créole haïtien

14e étape (2010)

Arménien

Azéri

Basque

Géorgien

Ourdou

15e étape (octobre 2010)

Latin (version alpha)

16e étape (juin 2011)

Bengali

Gujarati

Kannada

Tamoul

Télougou

17e(à vérifier) étape (environ le 24 février 2012)

Espéranto

Début 2016

Le 19 février 2016 Google introduit officiellement 13 nouvelles langues[7] : l'amharique, le corse, le frison, le gaélique écossais, l'hawaïen, le kirghize, le kurde, le luxembourgeois, le pachto, le samoan, le shona, le sindhi, le xhosa.

Liste des langues supportées

Au 19 février 2016, 103 langues sont supportées[8],[9] :

Afrikaans

Albanais

Allemand

Amharique

Anglais

Arabe

Arménien

Azéri

Basque

Bengali

Biélorusse

Birman

Bosnien (Bosniaque)

Bulgare

Catalan

Cebuano

Chichewa

Chinois simplifié et traditionnel

Cingalais

Corse

Coréen

Créole haïtien

Croate

Danois

Espagnol

Espéranto

Estonien

Filipino (Tagalog)

Finnois

Français

Frison

Galicien

Gallois

Gaélique écossais

Géorgien

Grec

Gujarati

Haoussa

Hawaïen

Hébreu

Hindi

Hmong

Hongrois

Igbo

Indonésien

Irlandais

Islandais

Italien

Japonais

Javanais

Kannada

Kazakh

Khmer

Kirghize

Kurde (Kurmandji)

Lao (Laotien)

Latin

Letton

Lituanien

Luxembourgeois

Macédonien

Malais (Malaisien)

Malayalam

Malgache

Maltais

Maori

Marathi

Mongol

Néerlandais

Népalais

Norvégien

Ourdou (Urdu)

Ouzbek

Pachto

Pendjabi (Panjabi)

Persan

Polonais

Portugais

Roumain

Russe

Samoan

Serbe

Shona

Sindhi

Slovaque

Slovène

Somali

Sotho du Sud (Sesotho)

Soundanais

Suédois

Swahili

Tadjik

Tamoul

Tchèque

Télougou (Telugu)

Thaï

Turc

Ukrainien

Vietnamien

Xhosa

Yiddish

Yoruba (Yorouba)

Zoulou

En outre, 14 autres langues non encore supportées sont en cours de validation, soit à terme 117 langues[8] :

Assamais

Cantonais

Cherokee

Dzongkha

Guarani

Kinyarwanda

Kurde (sorani)

Oriya

Ouïghour

Romanche

Tatar

Tibétain

Turkmène

Wolof

Google Translator Toolkit


Le toolkit permet de traduire au choix :

une page web
un article nemafi
une vidéo YouTube
un fichier de moins d'1 Mo, d'un des types suivants :
Archive AdWords Editor (. aea)
Ressource Android (.xml)
Application iOS Apple (.strings)
Application Resource Bundle (.arb)
Extension Google Chrome (.json)
Fonction gettext de GNU (.po)
HTML (.html)
Application Java (.properties)
Microsoft Word (.doc)
OpenDocument Text (.odt)
Texte brut (.txt)
Rich Text (.rtf)
SubRip (.srt)
SubViewer (.sub)

Notes et références   


(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Google Translate » (voir la liste des auteurs).[10]

↑ https://support.google.com/translate/toolkit/answer/147837?hl=fr
↑ Google Traduction parle plus de 30 langues, sur le site Clubic.com, 12 mai 2010.
↑ https://www.20minutes.fr/insolite/1517323-20150114-google-translate-quand-smartphones-deviennent-traducteurs-instantanes
↑ « Traduire avec l'écriture manuscrite ou le clavier virtuel », sur aide google traduction (consulté le 19 juin 2017)
↑ Discours-programme au Sommet de la traduction automatique 2005
↑ « Brève : Google Traduction fait peau neuve », sur Comment ça marche, 2010 (consulté le 1er septembre 2010)
↑ (fr) http://www.weekly.fr/article/L-essentiel-de-l-actualite-High-Tech-du-13-au-19-fevrier-2016-2016-02-19_3188.html
↑ a et b (en) https://translate.google.com/community
↑ https://translate.google.com/about/intl/fr_ALL/languages.html
↑ Dans sa première version et à titre de curiosité historique, cet article a été traduit par Google Translate, le 27 juillet 2008.
Nemafi

You Might Also Like

0 Comments

Commenter cet article

APROPOS DE MOI




a


SALUT,moi
je m'appel FEUNKOUA TALLA NELSON MANDELA
passionné de la nouvelle technologie de l'informatique.
je suis camerounais étudiant au lycée, ayant crée ce site
juste pour exprimer mon savoir en informatique.
MERCI

articles recents